Accueil     Vivre dans l'oubli
Vivre dans l'oubli

Vivre dans l'oubli


Isabelle Colleau

C’est avec beaucoup d’amour de pudeur et d’émotion que j’ai écrit ce livre. J’avais envie de faire partager mon expérience professionnelle en maison de retraite mais aussi en tant que thérapeute en cabinet, puis mon propre vécu personnel. Un témoignage à cœur ouvert auprès de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Ce livre nous entraîne vers une belle expérience de vie.

Très tôt se dessine cette envie d’être à l’écoute des autres et de pouvoir apporter un peu de moi auprès des personnes en souffrance. Toute jeune, je me passionne pour la psychologie et le domaine médical, mais mon niveau scolaire ne me permet pas de faire de grandes études. J’avais surtout besoin d’être au contact des personnes et non sur les bancs de l’école.

Pendant plus de dix ans je me suis occupée d’enfants, tout en gardant cette  passion pour l’univers de la psychologie et de la santé. Donc, je me lance dans une initiation en psychologie générale. je suis présente dans des associations d’écoute et d’accompagnement et me déplace comme bénévole dans les hôpitaux et dans les maisons de retraite de ma région.

à la fin de cette formation, je valide mon année en psychologie générale et commence un master en sophrologie et somatothérapie. À vingt-trois ans, je décide d’exercer ces domaines qui s’ouvrent à moi : la médecine douce, en ouvrant mon premier cabinet sur Paris tout en ayant toujours la motivation d’apprendre et de découvrir d’autres thérapies comme la réflexologie plantaire que je pratique aussi aujourd’hui. J’exerce alors en collaboration auprès de médecins naturopathes et psychologues.

Depuis cinq ans, de retour aux sources familiales sur Montpellier, j’ai eu la chance à mon arrivée de trouver un poste dans une maison de retraite tout en ouvrant mon cabinet au cœur de la ville. (Je valide mon diplôme d’éducatrice de la santé en naturopathie).

C’est toujours avec plaisir que j’exerce ce métier qui je pense a été très tôt une vocation. Accompagner et pouvoir aider du mieux possible les personnes malades, mais aussi les familles dans cette période de la vie où l’oubli d’un être cher est très difficile à vivre.


euro 15.00

Code article: 9782354512279

Vivre dans l'oubli


  • Info produit

C’est avec beaucoup d’amour de pudeur et d’émotion que j’ai écrit ce livre. J’avais envie de faire partager mon expérience professionnelle en maison de retraite mais aussi en tant que thérapeute en cabinet, puis mon propre vécu personnel. Un témoignage à cœur ouvert auprès de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Ce livre nous entraîne vers une belle expérience de vie.

Très tôt se dessine cette envie d’être à l’écoute des autres et de pouvoir apporter un peu de moi auprès des personnes en souffrance. Toute jeune, je me passionne pour la psychologie et le domaine médical, mais mon niveau scolaire ne me permet pas de faire de grandes études. J’avais surtout besoin d’être au contact des personnes et non sur les bancs de l’école.

Pendant plus de dix ans je me suis occupée d’enfants, tout en gardant cette  passion pour l’univers de la psychologie et de la santé. Donc, je me lance dans une initiation en psychologie générale. je suis présente dans des associations d’écoute et d’accompagnement et me déplace comme bénévole dans les hôpitaux et dans les maisons de retraite de ma région.

à la fin de cette formation, je valide mon année en psychologie générale et commence un master en sophrologie et somatothérapie. À vingt-trois ans, je décide d’exercer ces domaines qui s’ouvrent à moi : la médecine douce, en ouvrant mon premier cabinet sur Paris tout en ayant toujours la motivation d’apprendre et de découvrir d’autres thérapies comme la réflexologie plantaire que je pratique aussi aujourd’hui. J’exerce alors en collaboration auprès de médecins naturopathes et psychologues.

Depuis cinq ans, de retour aux sources familiales sur Montpellier, j’ai eu la chance à mon arrivée de trouver un poste dans une maison de retraite tout en ouvrant mon cabinet au cœur de la ville. (Je valide mon diplôme d’éducatrice de la santé en naturopathie).

C’est toujours avec plaisir que j’exerce ce métier qui je pense a été très tôt une vocation. Accompagner et pouvoir aider du mieux possible les personnes malades, mais aussi les familles dans cette période de la vie où l’oubli d’un être cher est très difficile à vivre.