Accueil    Histoire et Stratégie  Saint Simon Vol 09 - 1718
Saint Simon Vol 09 - 1718

Saint Simon Vol 09 - 1718


Didier Hallépée

Louis de Rouvroy, duc de Saint-Simon, (1675-1755), partage avec le cardinal de Retz la qualité de mémorialiste de très grande réputation.

Ses Mémoires couvrent la période 1691-1723, c’est-à-dire une grande partie du règne de Louis XIV (1638-1715) et la régence (1715-1723).

Issu de la noblesse française, il entre aux mousquetaires gris de Louis XIV à l’âge de 16 ans et, à la mort de son père, duc et pair de France à l’âge de 18 ans.

De tels atouts lui permettent de prétendre à une brillante carrière de militaire, de courtisan et d’homme politique. Une telle vie, parfois mouvementée, lui donne une place de choix pour fréquenter et observer la cour de Louis XIV puis la cour du Régent.

En 1723, la mort du Régent lui fait perdre ses derniers soutiens à la cour. Il se retire en son château de La Ferté-Vidame et, de 1739 à 1749, il se consacre à la rédaction de ses Mémoires, faisant s’interrompre celles-ci en 1723, à la mort du Régent.

Œuvre majeure de Saint-Simon, les Mémoires ont longtemps attendu leur publication. Le manuscrit, gardé chez un notaire, sera publié pour la première fois grâce à son neveu, le général de Saint-Simon en 1788. Les premières éditions intégrales sont celle d'Adolphe Chéruel, à partir de 1858, et celle de Boislisle, de 1879 à 1930.

Le texte présenté ici est celui de l’édition Chéruel


Didier HALLÉPÉE, érudit passionné de stratégie et d’histoire a sélectionné ces textes pour vous.


euro 30.00

Code article: 9782354511203

Saint Simon Vol 09 - 1718


  • Info produit

Louis de Rouvroy, duc de Saint-Simon, (1675-1755), partage avec le cardinal de Retz la qualité de mémorialiste de très grande réputation.

Ses Mémoires couvrent la période 1691-1723, c’est-à-dire une grande partie du règne de Louis XIV (1638-1715) et la régence (1715-1723).

Issu de la noblesse française, il entre aux mousquetaires gris de Louis XIV à l’âge de 16 ans et, à la mort de son père, duc et pair de France à l’âge de 18 ans.

De tels atouts lui permettent de prétendre à une brillante carrière de militaire, de courtisan et d’homme politique. Une telle vie, parfois mouvementée, lui donne une place de choix pour fréquenter et observer la cour de Louis XIV puis la cour du Régent.

En 1723, la mort du Régent lui fait perdre ses derniers soutiens à la cour. Il se retire en son château de La Ferté-Vidame et, de 1739 à 1749, il se consacre à la rédaction de ses Mémoires, faisant s’interrompre celles-ci en 1723, à la mort du Régent.

Œuvre majeure de Saint-Simon, les Mémoires ont longtemps attendu leur publication. Le manuscrit, gardé chez un notaire, sera publié pour la première fois grâce à son neveu, le général de Saint-Simon en 1788. Les premières éditions intégrales sont celle d'Adolphe Chéruel, à partir de 1858, et celle de Boislisle, de 1879 à 1930.

Le texte présenté ici est celui de l’édition Chéruel


Didier HALLÉPÉE, érudit passionné de stratégie et d’histoire a sélectionné ces textes pour vous.